châtrer

châtrer

châtrer [ ʃatre ] v. tr. <conjug. : 1>
chastrer 1121; lat. castrare castrer
1Rendre (un mâle) impropre à la reproduction en lui mutilant les testicules. castrer; émasculer. Châtrer un taureau, un bélier, un cheval. Par ext. Rendre impropre à la reproduction (un mâle, une femelle). Faire châtrer une chatte.
P. p. adj. Cheval châtré ( hongre) . Coq châtré ( chapon) . Chat châtré. 2. coupé. Homme châtré. castrat. Subst. Une voix de châtré, aiguë.
2Fig. Châtrer un livre, un ouvrage littéraire, le mutiler en retranchant certains passages. ⇒ charcuter, expurger.
3Hortic. Châtrer un fraisier, un melon : enlever les stolons, les fleurs.

châtrer verbe transitif (latin castrare) Synonyme de castrer. Mutiler, tronquer en retranchant ce qui est estimé trop audacieux, trop violent dans une œuvre. ● châtrer (expressions) verbe transitif (latin castrare) Châtrer les écrevisses, ôter le boyau des écrevisses avant de les cuire. ● châtrer (synonymes) verbe transitif (latin castrare) Mutiler, tronquer en retranchant ce qui est estimé trop audacieux...
Synonymes :
Synonymes :

châtrer
v. tr.
d1./d Rendre stérile (un humain ou un animal) par l'ablation des testicules ou des ovaires.
d2./d HORTIC Supprimer les organes de multiplication végétative de (une plante). Châtrer un fraisier, couper ses stolons.

⇒CHÂTRER, verbe trans.
A.— 1. [L'obj. désigne le plus souvent un animal domestique mâle] Rendre impropre à la reproduction par la castration. Doublet non sc. de castrer. Châtrer un cheval, un chat, un bélier, un taureau; châtrer une truie, une chienne (Ac. 1835-1932; cf. bélier ex. 1) :
1. C'est le taureau de ma maison, dit la petite fille en riant, il s'est laissé tomber exprès, il est rusé, il ne veut pas être châtré, et il a bien raison. Tu sais, les gens qu'on châtre, c'est épouvantable, ils ont les yeux éteints, ils ont de la mort sur la figure.
PRÉVERT, Paroles, 1946, p. 41.
Châtrer des écrevisses. ,,Enlever le boyau des écrevisses avant de les cuire`` (MONT. 1967).
2. P. métaph. Mutiler, amoindrir. Nul abandon au pessimisme qui châtre les volontés (ESTAUNIÉ, L'Empreinte, 1896, p. 295) :
2. « Nous voulons la vérité. » Mais pour l'empêcher de se produire on a bien soin de ne pas déférer aux tribunaux l'ensemble du pamphlet de Zola. (...). On torture le texte, on le tronque, on le châtre, ...
CLEMENCEAU, L'Iniquité, 1899, p. 450.
Rem. Châtrer reste plus fort et expressif que son doublet castrer au figuré.
B.— P. ext. [L'obj. désigne un inanimé concr.]
1. [Objets naturels] Châtrer des cotrets, des fagots. ,,En ôter quelques bâtons`` (Ac. 1835-1932). Châtrer des ruches. ,,Enlever avec un couteau de fer fait exprès, la cire et le miel d'une ruche`` (Ac. 1835-1932). Hortic. Châtrer un fraisier. ,,En ôter les rejetons superflus`` (Ac. 1835-1932). Châtrer des melons, des concombres. ,,En retrancher quelques fleurs`` (Ac. 1835-1932).
2. TECHNOL. Châtrer une roue. ,,Ôter une faible partie des jantes, pour en resserrer les rais`` (Ac. 1835-1932).
Prononc. et Orth. :[], (je) châtre []. Ds Ac. 1694-1718 s.v. Chastrer; ds Ac. 1740-1932 sous la forme moderne. Étymol. et Hist. 1121 chastrer « rendre impuissant » pronom. (PH. DE THAON, Bestiaire, 1137 ds T.-L.); ca 1175 trans. (CHR. DE TROYES, Cligès, 6781, ibid.); 1486 chastrer [les abeilles] « ôter de la ruche la cire ou le miel » (Prouffitz champ. et ruraulx, VII, 6 ds LITTRÉ); 1562 pommes chastrees « fruits dont les rejetons superflus ont été retranchés » (DU PINET, Pline, XV, 14 ds GDF. Compl.); 1690 fig. livre chastré (FUR.). Du lat. class. castrare « rendre impuissant [un homme, un animal] », « élaguer des arbres », au fig. « atténuer, affaiblir ». Fréq. abs. littér. :47.
DÉR. Châtreur, subst. masc., rare. Celui qui a pour métier de châtrer les animaux. Châtreur de chiens (Ac. 1835-1932), couteau de châtreur (Ac. 1835-1878). Un châtreur de cochons (COURIER, Lettres de France et d'Italie, 1805, p. 697). P. métaph. Les châtreurs de pensée (...) ont eu l'imprudence d'exciser encore le lambeau d'idée d'où pouvait naître un commencement de preuve (CLEMENCEAU, L'Iniquité, 1899, p. 366). [], fém. [ø:z]. Ds Ac. 1694-1718 s.v. chastreur; ds Ac. 1740-1932 sous la forme moderne. 1res attest. 1416 castreur (Reg. de la loy, 1416-24, A. Tournai ds GDF. Compl.), 1585 chastreur (CHOLIÈRES, Matinees, p. 123, ibid.), 1659 au fig. (Chapelain ds HUNTER, Lex. de la lang. de Chapelain); de chastrer, châtrer, suff. -eur2. Fréq. abs. littér. : 4.

châtrer [ʃɑtʀe] v. tr.
ÉTYM. 1121, chastrer; du lat. class. castrare. → Castrer.
1 (1121). Rendre (un homme, un animal mâle) impropre à la reproduction en mutilant les testicules; au sens extensif (techn.), rendre (un mâle ou une femelle, un être humain ou un animal) impropre à la reproduction. Castration; affranchir (II., 2.), émasculer. || Châtrer un homme. Castrer; castrat. || Châtrer un taureau, un bélier, un cheval. Bretauder; bistourner.
1 Çà qu'on l'attrape, qu'on le grippe,
Çà qu'on le châtre, qu'on l'étripe.
Scarron, Virgile travesti, IV.
2 Elle (la société chrétienne) ne sait même pas prendre sur elle de châtrer les dégénérés (…)
Gide, les Faux-monnayeurs, III, XI, p. 420.
2 Fig. || Châtrer un livre, un ouvrage littéraire, le mutiler en retranchant les passages jugés trop forts. Castrer (fig.).Châtrer qqch. de… (→ ci-dessous, au p. p.).
2.1 Châtrez « désopilant », et vous avez « désolant ».
J. Renard, Journal, 11 juin 1894.
3 Hortic. || Châtrer des fraisiers, des melons, des concombres : enlever les stolons (tiges souterraines), les fleurs superflues.
(1486). || Châtrer une ruche, en enlever la cire ou le miel.
——————
châtré, ée p. p. adj. et n. m.
1 Homme châtré; n. m. (vieilli) un châtré. Castrat (cit. 2), eunuque.Une voix de châtré, aiguë.
3 (…) un petit châtré, organiste d'une église.
Scarron, le Roman comique, I, XV, p. 104.
4 Nous avons fini par sortir avec un ami de Romain Romain, un céramiste qui a d'assez beaux yeux et une voix de châtré.
Jacques Laurent, les Bêtises, p. 379.
Animal châtré. || Cheval châtré. Hongre (contr. : entier). || Coq châtré. Chapon. || Chat châtré. Couper, p. p.
2 (1690). Fig. Amoindri, mutilé. || Style, livre châtré.
Rare et littér. || Châtré de (qqch.) : amputé de (qqch.).
5 (…) la Chine châtrée de ses bois, forêts naines et frisées au fer par ces professeurs de bouquets qui viennent à domicile (…)
Paul Morand, Rien que la Terre, p. 34.
DÉR. Châtreur, châtron.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • châtrer — CHÂTRER. v. act. ter les testicules. Châtrer un homme, un cheval, un chat, un bélier, un taureau, etc. f♛/b] On dit aussi, Châtrer une truie, châtrer une chienne, pour dire, Leur faire une opération qui les mette hors d état d avoir des petits.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • CHÂTRER — v. a. Ôter les testicules. Châtrer un homme, un cheval, un chat, un bélier, un taureau, etc.   Châtrer une truie, une chienne, Leur faire une opération qui les mette hors d état d avoir des petits.  Châtrer des cotrets, des fagots, En ôter… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • châtrer — (châ tré) v. a. 1°   Couper les testicules ou les ovaires. Châtrer un taureau, une truie. On a châtré des hommes pour avoir certaines voix de chanteurs. Les Orientaux châtrent les hommes pour en faire des eunuques et les commettre à la garde des… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CHÂTRER — v. tr. Rendre impropre à la génération par l’ablation ou la compression des testicules ou des ovaires. Châtrer un cheval, un chat, un bélier, un taureau, etc. Coq châtré. Châtrer une truie, une chienne. Par extension, Châtrer des cotrets, des… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • châtrer —    Rendre un homme inhabile à la génération, en lui coupant les testicules.         Beau con, dont la beauté tient mon âme ravie,    Qui les plus vieux châtrés pourrait faire dresser.    THÉOPHILE …   Dictionnaire Érotique moderne

  • châtrer — vt. (une plante, un fraisier), castrer (un animal, ...) ; couper très mal : shâtrâ (Albanais.001bA, Annecy.003, Cordon.083cA, Saxel.002, Thônes.004), stâtrâ (Albertville.021) || kastrâ (001aB,083bC, Aillon V.), R. ar. LLH.229 shatara ; kopâ… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Châtrer les écrevisses — ● Châtrer les écrevisses ôter le boyau des écrevisses avant de les cuire …   Encyclopédie Universelle

  • désatiller — Châtrer …   Le nouveau dictionnaire complet du jargon de l'argot

  • castrer — [ kastre ] v. tr. <conjug. : 1> • 1600; lat. castrare « châtrer » ♦ Pratiquer la castration sur. ⇒ bistourner, chaponner; châtrer , émasculer. Faire castrer un chat. ⇒ couper. P. p. adj. Chat castré. ● castrer verbe transitif (latin… …   Encyclopédie Universelle

  • couper — [ kupe ] v. tr. <conjug. : 1> • colper XIe; de coup « diviser d un coup » I ♦ A ♦ Concret 1 ♦ Diviser (un corps solide) avec un instrument tranchant. Couper qqch. avec un couteau, des ciseaux, une hache, un cutter, un rasoir. Couper du bois …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”